Lapin fermier

Race de lapin fermier

Si tous les lapins peuvent être élevés pour la viande, certaines races de lapins constituent d’excellents troupeaux de basse-cour.  Vous souhaitez peut-être vous lancer dans l’élevage de lapins et n’avez pas encore décidé de la race de lapin à adopter (sûrement pas un lapin nain).  Ou peut-être avez-vous déjà élevés vos lapins, mais vous envisagez de passer à une race polyvalente.  Voici trois races de lapins éprouvées qui peuvent exceller pour les éleveurs à petite échelle.

Les grandes races de lapins pour la viande

Je suis un grand partisan de l’élevage de races patrimoniales chaque fois que c’est logique, surtout lorsque le nombre de variétés en voie de disparition augmente.  Le Livestock Conservancy publie chaque année une liste des races d’animaux menacées.  Chaque fois que vous pouvez élever l’une des races d’animaux de cette liste, vous rendez un grand service en augmentant le nombre de sujets et la diversité génétique de cette variété.  Tout le monde peut élever un lapin nain, des lapins New Zealands et des Californiens. Et sûrement, en avez-vous, quelques-uns aussi, mais en tant que producteur à petite échelle, vous êtes très bien placé pour élever et aider à préserver les races de lapin patrimoniales !

Si vous recherchez un lapin fermier, qui se consommera alors pour sa viande, autant vous dire qu’il ne vaut mieux pas se diriger vers un lapin nain. Les races de lapin fermier, pour être intéressantes, doivent donc être des animaux avec un poids suffisamment conséquent, tout en puissant fournir une viande tendre. Il ne faut alors pas un lapin trop petit (type lapin nain, forcément), mais pas un lapin géant non plus. Les races de lapins que nous vous présenterons peuvent aussi être de bons animaux de compagnie le temps de l’élevage, où même si vous comptez garder votre lapin en tant qu’animal de compagnie. Ne recherchez pas un lapin trop poilu, car les poils et la fourrure peuvent justement cacher un poids trop léger, et c’est l’erreur que commettent souvent les éleveurs. Maintenant que vous connaissez les caractéristiques d’une bonne race de lapin de ferme, nous pouvons vous présenter quel animal vous conviendra.

1 – Le lapin Chinchilla Américain

Mes premiers lapins étaient des chinchillas américains, et je les recommande vivement comme de bons lapins à viande.  Ce sont des lapins de grande taille, dont la fourrure enrobe une bonne quantité de viande.  Les chinchillas américains sont des lapins à double usage, ce qui signifie qu’ils ont de belles peaux si vous attendez pour les transformer que le pelage soit mature.  Ces lapins ont aussi de grandes portées, et les femelles font de bonnes mères.  J’ai remarqué que mes lapins étaient très amicaux et faisaient d’excellents animaux de compagnie.  Ces races de lapin ne sont plus aussi populaires aujourd’hui parce qu’il n’y a plus d’industrie commerciale de la fourrure, mais ils constituent toujours un excellent choix pour un élevage de lapins à petite échelle.

2 – Le lapin Renard Argenté

Les lapins Silver Fox sont sur ma liste de souhaits de lapins que j’aimerais essayer d’ajouter à mon élevage.  J’ai entendu d’excellentes choses à leur sujet de la part d’autres éleveurs de lapins. Comme les chinchillas américains, ils sont une excellente race de lapin à double usage.  Ils peuvent être élevés pour leur fourrure, leur viande ou comme animaux de compagnie.  Les femelles-lapin sont également de bonnes mères et ont de grandes portées.  J’ai entendu dire que ces lapins étaient décrits comme des « briques de viande avec une belle fourrure ».  Vous ne pouvez pas vous tromper avec cela, et ce sont vraiment de beaux lapins.

3 – Le lapin Angora Français

Tous les lapins peuvent être élevés pour la viande, mais cela ne signifie pas qu’ils ont tous un bon poids et une bonne taille de sortie.  Vous pouvez cependant élever des lapins fibreux comme lapins polyvalents, surtout si vous obtenez votre stock de quelqu’un qui sélectionne déjà pour une forme de corps décente.  Sinon, vous pouvez commencer à sélectionner vos lapins vous-même, tout en profitant d’une partie de leur belle fibre.  Veillez simplement à avoir de quoi brosser vos lapins régulièrement, car leur fourrure peut devenir très emmêlée.  Les lapins Angora français ne sont probablement pas une bonne race de lapin pour un enclos de type colonie ou un logement au sol pour cette même raison.

Lire aussi :

En réalité, vous pouvez élever n’importe quelle race  de lapin pour sa viande et avoir beaucoup de succès.  Certaines personnes préfèrent élever des lapins bâtards, car les gènes hybrides contribuent à leur productivité.  Ne vous inquiétez donc pas si vous n’avez pas de races de lapin « fantaisie » ou si elles sont difficiles à trouver dans votre région.  Commencez par ce que vous avez, et si vous pouvez choisir une race de lapin en voie de disparition, c’est génial.

Alors, maintenant que vous connaissez toutes les caractéristiques d’une bonne race de lapin fermier, vous aurez compris qu’un lapin nain n’est pas la bonne solution ! De plus, le lapin nain n’est pas une race d’animaux en voie de disparition ni un animal patrimoniale. Pour l’élevage, utilisez un lapin avec un poids élevé, mais pas géant non plus, d’une taille assez conséquente, et n’hésitez pas à prendre un lapin en voie de disparition ou qui soit un bon animal de compagnie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.