Berger allemand noir et feu

Trek avec chien

La randonnée avec votre chien est un excellent moyen d’explorer de nouveaux endroits ! Si vous aimez la nature et appréciez de vous éloigner de la foule, prenez le temps de parcourir un sentier adapté aux animaux et de randonner lors de vos prochaines vacances, ça changera du parc !

Lorsque vous visitez un nouvel endroit, il est facile de sortir le guide et de cocher les attractions locales. Mais suivre la foule n’est pas le meilleur moyen de se faire une idée précise de la région. Pour une expérience plus authentique, prévoyez de partir en randonnée avec vos chiens ! Randonner en montagne, il n’y a que ça de vrai, mais comment randonner avec un chien ?

Pourquoi faire de la randonnée avec des chiens ?

Certains d’entre vous se demandent peut-être ce que la randonnée avec vos chiens peut apporter de plus à votre expérience en voyage. Au fil des ans, nous avons constaté que la randonnée est un excellent moyen de profiter du plein air, d’apprécier des paysages que l’on ne peut pas voir de la voiture et de faire un peu d’exercice.

Et comme de nombreux touristes ne prennent pas le temps de faire de la randonnée, enfiler vos bottes vous permet de voir des choses que seuls les locaux connaissent.

Vous pouvez également rencontrer des gens fantastiques en montagne, surtout si vous faites de la randonnée avec des chiens ! En permettant à vos chiens d’échanger un bonjour amical, vous aurez le temps de demander à d’autres randonneurs de vous conseiller sur les activités à faire dans la région. Surtout qu’en France et en Europe, nous sommes gâter en terme de paysages, que ce soit pour randonner, le temps d’un bivouac, mais il faut le matériel nécessaire pour pouvoir emmener votre chien, et surtout savoir si le trek est adapté à votre chien.

Pouvez-vous le faire ?

Ce qui est merveilleux avec la randonnée, c’est que tout le monde peut la pratiquer ! Que vous commenciez par des sentiers courts et pavés ou que vous choisissiez des itinéraires plus avancés en montagne, il y a une option pour les personnes de tous niveaux.

Grâce à des applications, il est facile de trouver des sentiers adaptés aux animaux, aux chiens en particulier, et présentant le bon niveau de difficulté. Et une fois que vous aurez choisi votre destination et votre itinéraire de randonnée, il vous suffira de faire quelques préparatifs pour vous assurer que vous restez tous en sécurité, avec un sac contenant le matériel adapté. 

Conseils pour les randonnées avec des chiens

1. Tenez compte de la condition physique de votre chien

Si vous n’êtes pas sûr de l’état de santé de votre chien lors d’une randonnée, commencez par de longues promenades dans votre quartier et développez lentement son endurance. Lorsqu’il est prêt, faites de courtes randonnées, puis augmentez progressivement la distance.

Si votre chien est plus âgé ou a un handicap physique, choisissez des sentiers adaptés à une poussette ou à un fauteuil roulant. C’est un peu plus de travail, mais les récompenses en valent la peine. 

2. Suivez les règles établies dans le lieu de randonnée

Lorsque vous utilisez une ressource en ligne pour trouver des randonnées adaptées aux animaux, il est important de vérifier les règles avant de partir. Les politiques concernant les animaux de compagnie changent fréquemment, alors appelez, confirmez sur le site Web du parc ou demandez à votre arrivée où les chiens peuvent aller et si des laisses sont nécessaires. Ensuite, respectez le règlement des sentiers ! 

De nombreux endroits ont cessé d’autoriser les chiens sur les sentiers après des plaintes concernant des incidents survenus sans laisse. Si le règlement d’un endroit ne vous convient pas, trouvez un autre lieu de randonnée.

3. Préparez-vous à la météo et au terrain

En lisant les commentaires sur les sentiers que vous envisagez de parcourir, vous pourrez vous préparer au terrain. Et vérifier les prévisions vous permettra de tenir compte de la météo. Lorsque vous voyagez, ne sous-estimez pas l’impact des différences d’altitude, de l’humidité et de la force du soleil sur vous et votre chien.

Les randonnées de printemps et d’été sont synonymes de soleil et d’insectes, alors emportez une crème solaire et un insectifuge formulés pour les chiens. Les races au pelage court apprécieront peut-être une couche extérieure si vous randonnez dans des conditions humides ou froides, et des bottes pour chien pourraient être nécessaires si vous randonnez dans la neige ou sur un terrain accidenté.

4. Emportez beaucoup d’eau pour vous et votre chien

Lorsque je courais, la règle était de boire avant d’avoir soif. La même chose s’applique à votre chien. Vous devrez donc emporter beaucoup d’eau pour vous deux.

Faites attention à ne pas laisser votre chien boire dans les ruisseaux ou les lacs. Ces sources d’eau peuvent contenir des parasites redoutables qui causeront à votre chien de graves problèmes gastro-intestinaux, voire pire. En insistant pour qu’il ne boive que l’eau que vous avez apportée, vous éviterez une visite chez le vétérinaire.

5. Permettez à votre chien de partager la charge

Plutôt que de porter toute l’eau vous-même, offrez un sac à dos à votre chien et laissez-le porter la sienne ! Habituez votre chien à porter le sac en commençant par lui donner un peu de poids et en faisant de courtes promenades. Lorsque vous commencez la randonnée, veillez à ajuster le contenu du sac et les sangles si nécessaire pour maintenir le poids équilibré.

La plupart des chiens peuvent porter en toute sécurité jusqu’à un tiers de leur poids, veillez donc à ne pas les surcharger. Mon chien a adoré son sac à dos, et nous l’avons apprécié pour avoir emporté son eau, ainsi qu’une gamelle légère et pliable.

6. Emportez une trousse de premiers soins dans votre sac

Une trousse de premiers soins pour humains contient la plupart des fournitures dont vous et votre chien aurez probablement besoin pour soigner les coupures, les contusions et les écorchures. Pensez à ajouter des bandes de compression ou des chaussons pour envelopper les pattes blessées. Et prévoyez un antihistaminique après avoir consulté votre vétérinaire pour connaître le dosage approprié, au cas où vous ou votre chien seriez mordu ou piqué et auriez une réaction allergique. 

Assurez-vous de savoir ce que contient votre kit et comment l’utiliser. Lorsque quelqu’un hurle de douleur, ce n’est pas le meilleur moment pour fouiller dans le kit ou lire le mode d’emploi !

Lire aussi :

7. Vérifiez l’identité de votre chien 

Avant de partir, vérifiez que la médaille d’identification de votre chien est bien fixée à un collier qui ne risque pas de glisser. La médaille doit comporter votre numéro de téléphone portable et toute autre information dont quelqu’un pourrait avoir besoin s’il retrouve votre chien.

Si vous savez que vous ne bénéficierez pas de la couverture cellulaire, préparez un plan pour retrouver votre chien perdu dans une zone où il n’y a pas de téléphone portable.

Un homme et son chien profitent de la vue depuis un sentier de randonnée adapté aux animaux, avec des montagnes en arrière-plan.

 8. Faites très attention à votre chien pendant la saison de la chasse

Des précautions supplémentaires sont nécessaires lors des randonnées pendant la saison de la chasse. Un gilet réfléchissant et des cloches à ours vous aideront à éviter que votre chien ne soit pris pour une cible. Vous voudrez également porter quelque chose de brillant qui vous aidera à vous démarquer de l’environnement naturel.

Pendant la saison de la chasse, il est également conseillé de tenir votre chien en laisse, même dans les zones où il est autorisé à circuler sans laisse. Cela lui permettra d’éviter les confrontations avec les chiens de chasse qui pourraient se trouver dans les environs.

9. Feuilles de trois, laissez faire

Les chiens sont sensibles aux toxines d’origine végétale, tout comme les humains. Et ils peuvent vous transmettre la substance huileuse du sumac vénéneux ou du chêne vénéneux sur leur pelage. Prenez le temps de vous assurer que vous pouvez identifier les plantes toxiques communes à la région où vous allez vous rendre. 

10. Faites attention à la faune sauvage vis-à-vis de votre chien

Vos chiens entendent, sentent et perçoivent les choses avant vous. Si vous faites une randonnée avec vos chiens et qu’ils commencent à aboyer, ils pourraient vous avertir d’une menace potentielle dans les environs. Prenez conscience des types d’animaux sauvages que vous pourriez rencontrer au cours de votre randonnée et apprenez à éviter les confrontations.

Si vous faites une randonnée au pays des ours, équipez votre chien de cloches à ours et emportez une bombe anti-boursouflures. Et chaque fois que vous entrez dans une zone où il est possible d’apercevoir des ours, gardez toujours votre chien en vue et restez vigilant !

11. Faites savoir à quelqu’un où vous allez randonner

Des choses arrivent ! Si, pour une raison quelconque, vous n’avez pas pu rentrer et que vous avez besoin d’aide, le fait qu’un parent, un ami, un voisin ou un garde-forestier sache où vous êtes et quand vous prévoyez revenir est d’une grande aide. Il est utile d’imprimer ces informations sur une simple carte de notes avec les numéros de contact pertinents.

Emportez une copie de la carte du sentier ou prenez une photo de la carte au départ du sentier et emportez le numéro de téléphone du parc pendant votre randonnée. Si vous vous perdez sur un sentier, vous serez content de l’avoir fait ! Appeler le garde forestier pour obtenir des indications pourrait vous éviter de passer une nuit à la belle étoile.

Des applications permettent de savoir exactement où vous avez fait votre randonnée, peut également vous être utile. Si, à un moment donné, vous devez revenir sur vos pas, elle vous indiquera où vous êtes et le chemin que vous avez parcouru. Emportez également une mini-batterie portable pour recharger votre téléphone !  

12. Personne ne devrait pouvoir dire que vous avez fait de la randonnée avec vos chiens

Tous les déchets et les déjections canines doivent être mis en sac, emportés et éliminés correctement. Ne laissez aucune trace de votre passage sur le sentier avec votre chien. En particulier dans le cas où vous avez fait un bivouac, il est important de ne laisser aucune trace de nourriture, de feu, ou d’abri de bivouac.

13. Vérifiez l’absence de tiques sur vos chiens après une randonnée 

Les tiques peuvent causer des problèmes médicaux graves, comme la maladie de Lyme et la fièvre boutonneuse des montagnes Rocheuses, qui peuvent toutes deux être contractées par les chiens et les humains. Parlez à votre vétérinaire d’un programme de prévention approprié si vous voyagez dans un endroit où les tiques sont fréquentes. Et veillez à vous examiner, vous et votre chien, après une randonnée dans des zones boisées où l’on trouve des tiques.

Nous espérons que ces conseils vous aideront à faire plus de choses ensemble et à vivre une expérience de voyage plus authentique avec vos animaux de compagnie, et que randonner en montagne changera de la routine du parc à votre chien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.