Tortue aquatique

Comment prendre soin d’une tortue aquatique de compagnie ?

Les tortues aquatiques sont un choix populaire pour les nouveaux parents d’animaux reptiles. Les tortues aquatiques nécessitent des soins particuliers dans un habitat semi-aquatique et chaque espèce a ses propres exigences en matière d’élevage qui doivent être prises en compte avant de ramener votre nouvelle tortue à la maison.

Cet article sert de ligne directrice générale pour l’élevage et l’entretien d’une tortue aquatique. Cependant, il est essentiel de déterminer les températures et les conditions environnementales appropriées pour chaque espèce afin de maximiser le succès de votre nouvel animal aquatique. Assurez-vous de faire appel à un vétérinaire spécialisé dans les reptiles.

Logement de la tortue

Taille requise pour les terrariums des tortues aquatiques

La taille de l’enclos pour les tortues aquatiques dépend de l’âge, de la taille et du sexe de votre tortue de compagnie. Les jeunes tortues et les petites tortues peuvent être gardées dans un enclos de 75 à 110 litres, tandis que les tortues plus grandes et matures ont souvent besoin d’espaces plus grands (habitats de 230 à 450 litres).

Les tortues sont d’habiles grimpeuses, elles ont donc besoin d’un enclos haut pour éviter les fuites. En outre, une grille peut être utilisée pour aider à contenir les tortues dans leur enclos. Il est recommandé d’avoir au moins une longueur de corps entre la surface de l’eau et le bord supérieur de l’enclos pour éviter les fuites.

Les tortues aquatiques ont besoin d’au moins 2/3 de l’enclos consacrés à l’eau. Environ 1/3 de l’espace devrait offrir un terrain sec où les tortues peuvent se hisser. La partie sèche de l’enclos est un bon endroit pour se prélasser. La profondeur de l’eau devrait être d’environ deux fois la longueur de la carapace de votre tortue. Cela lui permettra de plonger facilement et de se redresser si elle se retourne dans l’eau.

Filtration de l’eau pour les tortues aquatiques

Il existe de nombreux types de filtrations différentes pour les tortues. Une bonne filtration de l’eau doit être assurée à toutes les étapes de la vie de votre tortue aquatique. La meilleure eau filtrée utilisera une combinaison de filtration biologique et mécanique. Un kit d’analyse de la qualité de l’eau douce permet de s’assurer que la filtration est efficace et que les toxines telles que l’ammoniac ne s’accumulent pas dans l’eau. La filtration doit correspondre ou dépasser la quantité d’eau contenue dans votre habitat. Les changements d’eau partiels et complets peuvent être utilisés en conjonction avec la filtration pour assurer une bonne qualité de l’eau. Veillez à déchlorer l’eau avant de l’ajouter à l’enclos des tortues.

Nourrir les tortues aquatiques dans l’eau

Les aliments peuvent être proposés dans l’eau (certaines tortues mangent des objets flottants) ou sur la partie terrestre de l’habitat. Pour réduire la fréquence à laquelle l’eau doit être changée et pour éviter que l’eau du réservoir ne se salisse, les parents peuvent nourrir leur tortue dans un réservoir séparé de l’habitat principal. Les tortues salissent fréquemment l’eau et auront besoin de changements d’eau pour garder leur espace propre et assaini.

Les tortues aquatiques n’ont pas besoin d’un bol d’eau individuel car la majeure partie de leur environnement est constituée d’eau ; elles peuvent boire l’eau de l’habitat en plus de l’absorber par leur peau et leur cloaque.

Enrichissement de la cage des tortues aquatiques

Les environnements aquatiques offrent de nombreuses possibilités d’enrichissement, notamment la construction d’îles sous lesquelles les tortues aquatiques peuvent se cacher ou sur lesquelles elles peuvent se réfugier. Il est également possible d’utiliser des plantes aquatiques dans l’environnement ; toutefois, il faut s’assurer que ces plantes sont comestibles, car de nombreuses tortues aquatiques peuvent essayer de les consommer. Les plantes sans danger comprennent :

  • Linaigrette
  • Nénuphar
  • Laitue d’eau
  • Fougère d’eau
  • Hyacinthe d’eau

Des tunnels et des rondins peuvent également être fournis pour l’enrichissement. Assurez-vous que votre tortue ne peut pas rester coincée ou piégée par l’enrichissement sous-marin avant de la placer dans son environnement.

Température et bain de soleil pour les tortues aquatiques

Les tortues aquatiques devraient disposer de lampes à lézarder dans les zones sèches du compartiment. Cette zone peut fournir de la lumière ultraviolette (UVA et UVB) et un support de température. Les tortues devraient pouvoir se prélasser pendant environ 12 à 14 heures au printemps et en été, et 10 à 12 heures en automne et en hiver.

La température des zones de repos doit être comprise entre 89 et 95 degrés F. De plus, la température de l’eau doit être comprise entre 75 et 86 degrés F. La régulation de la température de l’eau peut être assurée par un chauffage submersible pour aquarium. Ces chauffages doivent être protégés afin que la tortue ne puisse pas interagir avec l’élément chauffant.

Substrats pour tortues aquatiques

Dans la zone sèche du compartiment, les substrats appropriés comprennent le paillis pour reptiles, la terre, l’écorce de noix de coco et l’écorce. Ils sont tous biodégradables et devraient être changés tous les mois. Dans la partie aquatique de l’habitat, des roches de rivière peuvent être utilisées comme substrat. Veillez à ce que les roches soient plus grandes que la tête de votre tortue pour éviter qu’elle n’essaie d’en ingérer.

La nourriture des tortues

Le régime alimentaire des tortues aquatiques doit être basé sur la quantité de protéines qu’elles consomment habituellement. Certaines espèces de tortues aquatiques sont omnivores (mangeuses de plantes et de viande), tandis que d’autres espèces sont plutôt carnivores (mangeuses de viande). Certaines tortues aquatiques changent de stratégie alimentaire à mesure qu’elles grandissent, elles peuvent même devenir plus herbivores (mangeuses de plantes uniquement).

Un régime riche en protéines doit être proposé aux tortues juvéniles. Les granulés aquatiques du commerce peuvent constituer un régime complet avec une forte teneur en protéines (70 %). Les légumes verts à feuilles hachées et les légumes mélangés peuvent constituer une petite partie de l’alimentation de la tortue (30 %). Les tortues adultes doivent avoir une alimentation moins riche en protéines (30 à 50 %), le reste du régime pouvant être constitué de légumes.

Les légumes et les fruits peuvent être proposés aux tortues adultes dans le cadre d’un régime complet. Les éléments végétaux qui peuvent être proposés sont les suivants :

Laitue romaine, verte et rouge

  • Persil
  • Pissenlit
  • Courge
  • Courgette
  • Patate douce
  • Carotte

Tous les aliments doivent être coupés en petits morceaux pour être facilement consommés. Des plantes aquatiques vivantes peuvent être proposées, notamment des lentilles d’eau, des nénuphars et de la jacinthe d’eau. Les fruits doivent être proposés en de rares occasions et comme friandises. Les fraises sont toujours les préférées des tortues !

Calendrier d’alimentation

Les jeunes tortues et les petites tortues doivent être nourries quotidiennement. Nettoyez toute nourriture non consommée après 15 minutes pour limiter la contamination de l’eau. Les animaux adultes peuvent être nourris tous les 2 ou 3 jours de la même manière. Il est facile de suralimenter les tortues adultes, et l’obésité peut devenir un problème.

Pour en savoir plus sur les tortues, allez sur La Maison des Tortues !

Des suppléments vitaminiques doivent être ajoutés à l’alimentation de votre tortue afin de lui fournir un régime nutritif complet. La quantité de vitamines ajoutée doit être discutée avec votre vétérinaire car certaines vitamines peuvent être toxiques lorsqu’elles sont utilisées en quantités excessives. Un régime complet doit être élaboré en collaboration avec votre vétérinaire.

Lire aussi :

Besoins médicaux des tortues

Les tortues peuvent contracter de nombreuses maladies, et beaucoup d’entre elles peuvent être causées par un mauvais élevage. Les maladies comprennent :

  • Maladies osseuses métaboliques
  • Carences en vitamine A
  • Pyramide de coquilles ou croissance anormale
  • Ulcération cutanée septicémique (SCUD) ou pourriture de la carapace
  • Abcès d’oreille
  • Troubles de la flottabilité
  • Prolapsus cloacal
  • Infections respiratoires
  • Fixation des œufs ou dystocies
  • Diarrhée
  • Scutelles retenues
  • Ingestion de corps étrangers

Les signes de maladie chez les tortues aquatiques sont les suivants :

  • Léthargie
  • Écoulement nasal
  • Gonflements des yeux et des oreilles
  • Faible musculature
  • Peau rouge
  • Décolorations de la coquille
  • Coquille molle
  • Changements dans la flottabilité

Les tortues n’attrapent généralement pas de maladies de l’homme, mais il existe certaines maladies que les tortues peuvent transmettre à l’homme, comme la salmonellose.

Lavez-vous toujours les mains avant et après avoir manipulé votre tortue de compagnie afin de prévenir la transmission de bactéries telles que la salmonelle ou d’autres maladies infectieuses par votre tortue. Toutes les tortues aquatiques doivent être considérées comme positives pour la salmonelle. La salmonelle existe naturellement dans les intestins des tortues et est excrétée dans leurs excréments. Elles ne sont pas nées avec cette bactérie, mais elles la contractent souvent en raison des conditions environnementales. Il est donc important de toujours pratiquer une bonne hygiène avec les tortues aquatiques. On pense que les mauvaises pratiques d’élevage sont l’un des facteurs qui permettent à la salmonelle de persister chez les tortues aquatiques. Les très jeunes enfants et les adultes dont le système immunitaire est affaibli ne devraient pas manipuler ou avoir des tortues aquatiques comme animaux de compagnie, pour leur propre sécurité.

Besoins de nettoyage des tortues

Les changements d’eau doivent être basés sur la filtration et la qualité de l’eau. L’eau sans aucune filtration doit être changée quotidiennement. Si une filtration de l’eau est en place, des changements d’eau partiels ou complets peuvent être effectués toutes les semaines ou tous les deux mois. Le substrat situé à l’extrémité sèche de l’enclos devrait être nettoyé une fois par semaine et entièrement nettoyé une fois par mois.

Manipulation des tortues

Les petites tortues nécessitent des conditions d’élevage strictes, notamment en matière de chauffage, d’éclairage et de filtration, car elles sont plus sensibles que les grands animaux. La manipulation des petites tortues doit être limitée et n’être effectuée qu’en cas de nécessité absolue.

Comment récupérer votre tortue aquatique ?

Les jeunes tortues peuvent être ramassées d’une seule main, avec le pouce et l’index. Une fois soulevées, elles doivent être soutenues de tout leur corps. Les tortues plus grandes doivent être prises à deux mains, en les tenant par leur carapace. Certaines espèces de tortues peuvent essayer de mordre. Veillez donc à garder vos mains éloignées de la tête pour éviter d’être mordu. La vente de petites tortues est interdite par la loi, sauf à des fins éducatives, lorsqu’elles mesurent moins de 10 cm.

De nombreuses considérations doivent être étudiées avant d’obtenir une tortue de compagnie. Assurez-vous d’avoir toutes les fournitures nécessaires avant de ramener une tortue à la maison, et faites toujours appel à un vétérinaire exotique expérimenté.